top of page

La Civic Tech : Réinventer la participation citoyenne à l'ère numérique


ecriture de civic technology sur un appareil electronique

La Civic Tech est un mouvement qui vise à transformer la participation citoyenne en utilisant les technologies numériques. Ce mouvement vise à créer un système politique plus ouvert, transparent, inclusif et réactif. Il offre aux citoyens des outils innovants pour s'informer, s'exprimer, collaborer et participer activement aux décisions qui les concernent.


Mais qu'est-ce que la Civic Tech exactement et comment fonctionne-t-elle ?


L'objectif de la Civic Tech est de démocratiser l'accès à l'information et de faciliter l'engagement citoyen. Les plateformes en ligne, les applications mobiles et les outils de visualisation des données permettent aux citoyens de suivre l'activité des gouvernements, de participer à des consultations publiques, de partager leurs idées et de collaborer avec d'autres acteurs de la société civile.


Ce mouvement s'inscrit dans un contexte où la confiance entre les citoyens et les gouvernements est souvent fragilisée. La Civic Tech vise à rétablir cette confiance en donnant aux citoyens les moyens de s'impliquer activement dans les décisions politiques et de se sentir écoutés et représentés.


La Civic Tech est également un espace d'innovation, où des entrepreneurs, des développeurs et des citoyens engagés créent et expérimentent de nouvelles solutions pour renforcer la démocratie. Des initiatives telles que l'open data, les budgets participatifs, les plateformes de signalement des problèmes et les outils de crowdsourcing sont autant d'exemples de la façon dont la Civic Tech transforme la participation citoyenne.


C'est en utilisant les technologies numériques de manière responsable et en s'impliquant activement dans les processus politiques que nous pouvons véritablement construire une société plus démocratique, inclusive et participative.


La Civic Tech est une invitation à repenser notre relation avec nos gouvernements, à redéfinir le rôle des citoyens et à construire ensemble un avenir où la voix de chacun compte.


L’histoire de la Civic tech


une photo de barack obama createur des civic tech

L'histoire de la Civic Tech est étroitement liée à l'émergence de l'Open Government, un mouvement visant à accroître la transparence, la participation et la collaboration dans les gouvernements. L'une des figures emblématiques de ce mouvement est l'ancien président américain Barack Obama.


Lors de son mandat, Obama a mis en avant l'utilisation des technologies numériques pour renforcer la participation citoyenne et favoriser la transparence gouvernementale. En 2009, il a lancé l'initiative "Open Government Partnership" lors de l'Assemblée générale des Nations Unies, encourageant les pays à adopter des pratiques plus ouvertes et collaboratives.


Cette impulsion a créé un terrain propice au développement de la Civic Tech. Les entrepreneurs, les développeurs et les citoyens engagés se sont emparés de cette opportunité pour créer des outils numériques innovants visant à renforcer la participation citoyenne et à rapprocher les gouvernements des citoyens.


Des plateformes de participation en ligne ont été créées pour permettre aux citoyens de s'exprimer sur des questions politiques, de proposer des idées et de participer à des consultations publiques. Les données publiques ont été progressivement rendues accessibles et utilisables, permettant aux citoyens de mieux comprendre les décisions gouvernementales et de les analyser de manière critique.



L'engagement d'Obama en faveur de l'Open Government a inspiré des initiatives similaires à travers le monde, stimulant la croissance de la Civic Tech à l'échelle internationale. Aujourd'hui, de nombreux pays ont adopté des politiques d'Open Government et incitent l'utilisation des technologies numériques pour renforcer la démocratie et la participation citoyenne.


Grâce à ces avancées, une Civic Tech continue de se développer et de transformer la manière dont les citoyens interagissent avec leurs gouvernements, renforçant ainsi la démocratie et le pouvoir des citoyens.


Une classification de la Civic Tech


Il existe différentes façons de classer les outils de la Civic Tech. Par exemple, selon leurs objectifs, ils peuvent être regroupés en quatre catégories principales :


  • Dialoguer

Ces outils visent à créer un dialogue entre les élus et les citoyens. Ils permettent aux citoyens de donner leur avis, de poser des questions, de comparer des programmes politiques, et ainsi de fluidifier les échanges entre les pouvoirs publics et les citoyens.


  • Faire passer à l'action

Ces outils cherchent à "hacker" la démocratie en modifiant le système de l'intérieur. Ils utilisent les ressources en libre accès (open data) et le fonctionnement de la démocratie pour transformer le modèle existant. Les pétitions en ligne sont un exemple puissant de cet objectif, permettant aux citoyens de s'engager sur des causes concrètes et d'exercer une pression sur les décideurs.


  • Informer et éveiller

Ces outils ont pour but de rendre les données publiques accessibles aux citoyens, favorisant ainsi la transparence et la compréhension des décisions publiques. L'open data est une composante essentielle de cet objectif, permettant aux citoyens de partager, analyser et utiliser les données relatives à l'action publique.


  • Dialoguer et coopérer

Ces outils mettent la technologie au service de la coopération et de l'intérêt général. Ils soutiennent l'intelligence collective en facilitant l'échange et la collaboration entre les citoyens. Les plateformes de financement participatif en sont un exemple, permettant aux citoyens de soutenir des projets d'intérêt commun et de répondre à des besoins lorsque l'offre publique est insuffisante.


La Civic Tech est un mouvement dynamique qui rassemble divers acteurs engagés dans la transformation de la participation citoyenne. Parmi ces acteurs, on trouve des organisations à but non lucratif qui développent des outils numériques innovants pour promouvoir l'engagement citoyen, des entreprises technologiques qui conçoivent des plateformes de participation et de collaboration, des chercheurs et des universitaires qui étudient l'impact de la technologie sur la démocratie. Il y a aussi les gouvernements et des institutions publiques qui intègrent les technologies numériques dans leurs processus décisionnels pour une gouvernance plus ouverte et transparente. Ces acteurs travaillent en collaboration pour créer des environnements propices à la participation citoyenne, en promouvant l'innovation, en partageant les bonnes pratiques et en encourageant la coopération.


La Civic Tech représente un véritable changement dans la manière dont les citoyens interagissent avec leurs gouvernements et participent à la vie politique. Grâce à l'utilisation de technologies numériques innovantes, elle ouvre de nouvelles opportunités pour une démocratie plus transparente, inclusive et participative.


Si vous souhaitez renforcer la participation citoyenne et transformer la démocratie, ne cherchez pas plus loin. Découvrez tout le potentiel de la plateforme Cap Collectif et demandez une démo !


Ces articles peuvent aussi vous intéresser :

Comments


Commenting has been turned off.
bottom of page