top of page

Allier numérique et présentiel dans vos démarches de participation citoyenne ?


une main tient des blocs avec inscrit online et offline

Pendant de nombreuses années, le numérique et le présentiel ont été présentés comme deux ennemis mortels dans le milieu de la participation citoyenne. Mais s’ils étaient tout le contraire ?

Chez Cap Collectif, nous avons toujours eu à cœur d’imaginer des dispositifs hybrides mêlant la massification et la simplicité apportées par le numérique, avec l’inclusion et le collectif du présentiel.


Comment allier les deux pour vos différents objectifs ? On vous dit tout dans cet article.


Informer sur votre démarche de participation citoyenne


On ne le répètera jamais assez : dans la participation citoyenne en ligne, le numérique n’est pas magique ! Votre plateforme en ligne est fournie sans participants, à vous donc de communiquer autour de votre démarche pour mobiliser votre public.

Réseaux sociaux, site internet ou encore print sont une valeur sûre (on vous en parle d’ailleurs dans notre guide pour vous aider à bien communiquer autour de vos démarches participatives).

Mais n’oubliez pas les temps d’information en présentiel, comme les traditionnelles réunions publiques ou autres événements d’information.


En amont ou pendant la phase participative, ces temps vous permettent d’informer sur la démarche à venir et de répondre aux questions de vos futurs participants. Ils sont également un moyen de communiquer auprès de publics plus éloignés du numérique et qui ne seraient pas concernés par vos canaux de communication habituels.

À Talloires-Montmin, le projet de réaménagement du Centre-bourg a démarré avec plusieurs réunions publiques accessibles en présentiel et en visioconférence. Bonne pratique à retenir : le replay d’une des réunions a été publié sur la plateforme participative.


En aval de la phase participative, profitez-en pour présenter les résultats de votre démarche ! A Amiens, les lauréats du budget participatif 2022 ont été annoncés lors d’un grand événement au Musée de Picardie : un moyen de remercier les porteurs de projet pour leur investissement et de donner une belle envergure à la démarche !

le podium avec tous les lauréats du budget participatif 2022 de la ville d'amiens

​Comment faire le lien avec la plateforme ?


La plateforme Cap Collectif dispose d’une fonctionnalité d’agenda. N’hésitez pas à y publier tous vos événements relatifs à votre projet de participation citoyenne. Et même ceux déjà passés ! Cela permettra de montrer tout le dynamisme de votre concertation et votre bonne foi pour informer et communiquer auprès d’un maximum de personnes.



La vue de l agenda participatif de la ville de nantes

Toucher plus de participants


Le calcul est rapide : en proposant une démarche de participation citoyenne simultanée en ligne et hors ligne, il y a de fortes chances que vous récoltiez davantage de contributions.


Le présentiel peut ainsi se transformer en relais de la plateforme numérique de participation citoyenne pour toucher plus de participants. Dans ce cas, à vous d’amener directement les dispositifs participatifs au plus près de vos publics.

Sur les marchés, les grands rassemblements, les lieux d’accueil de votre collectivité, mettez en place des stands de dépôt d’idées, des urnes pour voter, des versions papier de votre démarche ou encore des médiateurs avec tablettes qui permettront de récolter les idées, votes et réponses de votre public. Info top secrète pour vous : on nous aurait même dit qu’un stand dans l’hypermarché du coin un samedi vous ferait gagner le gros lot !


Bonne pratique encore : prévoyez une formation des agents recevant du public susceptibles de devoir répondre à des questions sur votre démarche. Dans la Drôme, à l’occasion du premier budget participatif du Département, des webinaires ont ainsi été proposés aux personnes travaillant dans des lieux d’accueil du grand public. Ils ont également reçu un kit de communication en complément pour affichage sur place.


Vous souhaitez mobiliser un public particulier ? Ciblez les lieux qu’il fréquente ! Pour les jeunes, investissez les établissements scolaires, les clubs sportifs, les missions locales… qui se feront les relais de votre démarche. La ville de Rennes a ainsi lancé en 2023 son budget participatif des enfants. Au programme, ateliers d’idéation dans les classes de primaire et vote physique avec de vraies fausses cartes d’électeurs. De quoi allier efficacité et pédagogie sur la participation citoyenne et la démocratie !

Le livret remis aux enfant pour leur expliquer le budget participatif

Privilégiez également le pair à pair. Vous voulez parler à des adolescents ou étudiants ? Faites appel à des ambassadeurs du même âge pour présenter votre démarche. Vous souhaitez aborder des problèmes très localisés ? Quoi de mieux que des personnes vivant sur le même territoire pour le faire !


une enquêtrice fait participaer une femme a un projet de participation citoyenne en ligne

C’est la solution choisie par le Conseil Économique, Social et Environnemental pour sa consultation sur les mobilités durables. Afin de toucher les habitants des Outre-Mer, et de leur permettre de partager leurs difficultés liées au transport, le CESE a fait appel à Cap Collectif et La Poste pour déployer des postiers ambassadeurs dans les bureaux de poste. Leur objectif : faire participer les clients La Poste à l’enquête en ligne via des tablettes. Choisir des médiateurs du terrain a permis de convaincre plus facilement les participants et de fluidifier le processus d’idéation en direct.







une capture d ecran de la plateforme cap collectif qui montre un projet avec le nombre de projet soumis en ligne et le nombre de projet soumis hors ligne

Comment faire le lien avec la plateforme ?


Pour plus de transparence et faciliter le suivi, la plateforme vous permet d’importer vos contributions présentielles directement en ligne.


  • Pour vos boîtes à idées ou budgets participatifs : transférez vos contributions papier sur la plateforme, pour leur donner la même visibilité.

  • Pour vos votes papier : même processus, la plateforme vous permet de renseigner le nombre de votes papier recueillis sur vos projets.

  • Pour vos enquêtes : activez la participation sans compte pour plus de fluidité lorsque vous administrez le questionnaire en direct.

Favoriser les échanges entre les citoyens


Soyons honnêtes : les contributions sur une plateforme participative en ligne sont des contributions individuelles. Et il est parfois nécessaire, dans une démarche participative, d’insuffler davantage d’intelligence collective. C’est ici que le présentiel entre en jeu !


Organiser des ateliers est l’incontournable sur le sujet. En soirée ou le week-end, ils vous permettront de mobiliser des publics complémentaires au numérique et de co-construire des idées à l’échelle de votre groupe de participants.

Bonne pratique : pour sa saison 2 du budget participatif, le service de la participation citoyenne de la ville de Montreuil a rédigé un guide d’organisation d’un atelier. L’objectif ? Permettre à tous les habitants d’organiser leur propre atelier d’idéation en complément de ceux proposés par la ville.


Et si vous souhaitez un autre format que les ateliers : avez-vous pensé aux balades urbaines ou visites de site ? Dans le cadre de projets d’aménagement de territoires ou même de budgets participatifs, ces événements sont un moyen plus interactif pour les participants de partager les problèmes du territoire et d’imaginer des solutions.

Pour sa concertation sur son réseau de pistes cyclables, la Métropole du Mans a couplé sa plateforme numérique avec des réunions publiques, des ateliers mais aussi une balade en vélo pour permettre aux habitants de se rendre compte in situ des améliorations proposées par la ville.


Co-construire votre dispositif de participation citoyenne


La participation citoyenne ne se limite pas au seul dépôt de contributions ou de votes lors de la phase participative. Les citoyens peuvent également être impliqués lors de la construction du dispositif global.

Vous avez prévu une enquête auprès d’un public particulier ? Pourquoi ne pas la rédiger ou la faire tester en amont par un groupe de citoyens ciblés ?


Dans le cadre de budgets participatifs, des groupes de citoyens peuvent ainsi être sollicités pour co-construire le règlement proposé lors de la démarche. Le département de la Meuse a ainsi réuni 189 personnes sur 4 ateliers pour faire choisir aux habitants des points clés du futur règlement : identité des porteurs de projets, critères de recevabilité, modalités de vote… Les éléments votés ont ainsi été intégrés dans le texte final.

une photo d un atelier organise lors d une demarche de participation citoyenne

Attention, si vous choisissez d’intégrer les citoyens dans la co-construction du dispositif, laissez-leur une vraie place. Les faire travailler sur des éléments peu importants ou ne pas prendre en compte leurs avis remettrait en cause votre bonne foi et la crédibilité de toute votre démarche.


Approfondir les résultats de votre démarche


Après la co-construction du dispositif, les citoyens peuvent également intervenir en aval de la phase participative, afin d’approfondir les résultats recueillis sur la plateforme et/ou lors des autres modalités de participation.


Il n’est ici pas question de remplacer les contributions recueillies mais d’apporter un éclairage citoyen sur celles-ci. À Nantes, un groupe de citoyens-évaluateurs a ainsi été créé pour rendre un avis sur les aménagements provisoires piétons-cyclistes mis en place lors de la crise sanitaire. Ceux-ci se sont appuyés sur les idées déposées lors d’une concertation en ligne afin de rédiger un document, en parallèle de la synthèse des contributions.


L’approfondissement peut également se transformer en évaluation. On se répète mais, évaluer vos démarches participatives est primordial. Une évaluation vous permet de comprendre les résultats de votre concertation et d’imaginer les possibilités d’amélioration pour vos prochaines actions de participation citoyenne.

Du côté numérique, une enquête en ligne peut être menée, comme à Besançon pour son premier budget participatif.

En complément, un temps présentiel peut également permettre d’approfondir les avis portés et de toucher des publics différents de ceux mobilisés en ligne.


Vous savez maintenant tout sur l’articulation entre votre plateforme de participation citoyenne et le présentiel dans vos démarches de participation citoyenne ! À vos stands, à vos post-it et à vos vélos, et à vous de jouer !


Ces articles peuvent aussi vous intéresser :


Comments


Commenting has been turned off.
bottom of page